Menu

2017 L’ORÉAL-UNESCO FOR WOMEN IN SCIENCE AWARDS

Paris, May 20th 2016 – The Call for Nomination for the 19th edition of the L’Oréal-UNESCO For Women in Science Awards is now open. Scientists from around the world are invited to submit candidates who qualify at the www.fwis.fr/en/awards

More info

LOREAL FWIS


TROIS JEUNES FEMMES SCIENTIFIQUES RECOMPENSEES PAR LES BOURSES BELGES 2015.

LOreal-FNRS-FWOBruxelles, 25 septembre 2015Hier soir, 3 jeunes scientifiques ont été distinguées par les bourses belges L’Oréal-UNESCO For Women in Science. Ces bourses d’un montant de 60.000€ sur 2 ans ont été attribuées pour la 5ème fois sous les auspices du F.R.S.-FNRS et du FWO, et permettront à ces jeunes femmes prometteuses de poursuivre leur doctorat et leur recherche. Un geste d’autant plus symbolique que la Fondation L’Oréal vient de publier une étude - menée auprès de plus de 5.000 Européens - cherchant à comprendre les raisons de la sous-représentation encore criante des femmes au sein de la communauté scientifique. Celle-ci souligne l’ancrage profond de préjugés concernant les femmes dans le monde scientifique, ainsi que la sous-estimation du problème par l’opinion publique.

Les trois lauréates belges, ainsi que les 2250 femmes scientifiques récompensées depuis 18 ans par ce programme de par le monde, apportent une nouvelle preuve 

LOreal2015

que les femmes n’ont pas peur de poursuivre leur carrière dans le domaine scientifique malgré les obstacles et préjugés auxquels elles peuvent faire face.

Le Jury, présidé par le Professeur Christine Van Broeckhoven, Lauréate 2006 pour l’Europe du Prix L’Oréal-UNESCO, est composé d’éminents scientifiques qui représentent les Commissions nationales de l’UNESCO, le F.R.S.-FNRS, le FWO ainsi que la Direction Scientifique de L’Oréal Belgilux. Leur choix s’est porté cette année sur ces trois jeunes femmes remarquables :

 


AnBeckers

An Beckers
Doctorante dans le groupe de recherche « Neural Circuit Development & Regeneration »
Katholieke Universiteit Leuven
An espère pouvoir comprendre les mécanisme de régénération des neurones du système nerveux central (cerveau et moelle épinière) chez les poissons-zèbres. Elle se fixe l’objectif d’aider des patients qui ont subi des dommages cérébraux.

 

NoemieDeneyerNoémie Deneyer
Doctorante à l’ « Institute of Life Sciences »
Université Catholique de Louvain
Noémie souhaite approfondir la connaissance du gène Hoxa2, notamment impliqué dans la formation de certains os de la face et dans le développement de la base du cerveau, afin de mieux comprendre l’embryogenèse chez l’homme.

 

 

XeniaGeeraertsXenia Geeraerts
Doctorante au Laboratoire d’immunologie cellulaire
Vrije Universiteit Brussel
Xenia étudie la régulation des macrophages associés aux tumeurs, qui sont des cellules immunitaires pouvant être pro- ou anti-tumorales. Xenia se donne comme défi de trouver de nouvelles cibles thérapeutiques (ces cellules pro-tumorales) pour lutter contre le cancer.

 


pdf Dossier pdf

 

Haut de page