Ce site web utilise des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience web possible.

En cliquant sur « Accepter » ou en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur votre navigateur web. Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies, merci de prendre connaissance de la politique relative aux cookies  ou cliquer sur « En savoir plus ».

Menu

Le magnésium est indispensable pour la photosynthèse et donc l’absorption de C02. Dans le milieu naturel, la source de magnésium pour les plantes est la roche sur laquelle le sol s’est développé. Au cours du temps, cette réserve s’épuise et la survie des végétaux pourrait se voir menacée… et, de fil en aiguille, la nôtre aussi. L’étude publiée démontre que lorsque cette réserve s’épuise, la plante s’alimente en magnésium provenant d’apports  atmosphériques (eau de mer) et de la décomposition de restes végétaux.

Sophie Opfergelt, PhD
Collaboratrice Scientifique F.R.S-FNRS
Earth and Life Institute, UCL

Haut de page