Menu

MassiveBabyStarUne équipe d'astrophysiciens a observé pour la première fois des pulsations en rayons X d'une étoile massiveétoile massive. La pulsation est monopériodique et est similaire à celle observée aux longueurs d'onde visibles. Un comportement jusqu'alors inconnu qui ne faisait pas partie des prévisions théoriques pour ce type d'étoile. Cette découverte ouvre une nouvelle porte dans l'étude des étoiles massives, et chamboule les connaissances théoriques de ces colosses de l'espace. A l'origine de ces pulsations, les vents stellaires, d'une extrême puissance. Pour le reste, c'est l'inconnue. La quête des clés de compréhension des étoiles massives continue. Une avancée considérable en astronomie réalisée entre autres par des chercheurs de l'ULg.

Nature communications - Discovery of X-ray pulsations from a massive starpulsations from a massive star

Yaël Nazé, PhD, Chercheur qualifié F.R.S.- FNRS, ULgChercheur qualifié F.R.S.- FNRS, ULg

Haut de page