Ce site web utilise des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience web possible.

En cliquant sur « Accepter » ou en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur votre navigateur web. Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies, merci de prendre connaissance de la politique relative aux cookies  ou cliquer sur « En savoir plus ».

Menu

bulleDes chercheurs de l'ULB étudient la dynamique des antibulles. Une antibulle, c'est l'inverse d'une bulle, soit une goutte enveloppée d'un film d'air extrêmement fin. Le « temps de vie » d'une antibulle est extrêmement court. Le drainage de l'air rend l'objet éphémère : l'air remonte le long de la « coquille » (autrement dit le globule intérieur s'enfonce lentement dans le film d'air qui le supporte). Les scientifiques viennent de démontrer que la dissolution de l'air, en compétition avec le drainage, permettait d'expliquer l'indépendance du temps de vie des antibulles avec leur rayon. Ces résultats, qui renforcent la possibilité d'utiliser l'antibulle comme rhéomètre (appareil mesurant la déformation et l'écoulement de la matière) de surface.

Soft Matter - Gas dissolution in antibubble dynamics

Benoit Scheid, PhD, Chercheur qualifié F.R.S.-FNRSChercheur qualifié F.R.S.-FNRS

TIPs, ULB

bulle

Haut de page