Ce site web utilise des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience web possible.

En cliquant sur « Accepter » ou en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur votre navigateur web. Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies, merci de prendre connaissance de la politique relative aux cookies  ou cliquer sur « En savoir plus ».

Menu

seringueUne équipe de l'UNamur a étudié le cycle cellulaire des bactéries du genre Brucella (responsable de la Brucellose) dans les cellules hôtes grâce à des techniques de microscopie à fluorescence. Ces travaux de recherche fondamentale permettent donc aux chercheurs de mieux comprendre le fonctionnement de la bactérie pathogène. Ils représentent un pas de plus vers le développement d'un traitement efficace de la maladie et contribuent à établir un socle de connaissances nécessaires à la mise au point de stratégies vaccinales.

Nature communications - G1-arrested newborn cells are the predominant infectious form of the pathogen Brucella abortuscells are the predominant infectious form of the pathogen Brucella abortus

Xavier De Bolle, PhD

Narilis / URBM UNamur

Haut de page