Ce site web utilise des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience web possible.

En cliquant sur « Accepter » ou en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur votre navigateur web. Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies, merci de prendre connaissance de la politique relative aux cookies  ou cliquer sur « En savoir plus ».

Menu

Le syndrome d’insensibilité aux androgènes (CAIS), ou syndrome du testicule féminisant, est un trouble de la différenciation sexuelle. Des personnes d’apparence féminine, aux organes génitaux externes féminins sont génétiquement parlant des hommes (chromosomes XY). Des tests de rotation mentale sous IRM ont démontré que chez ces patients ce sont les lobes frontal et temporal qui travaillent (ces exercices activent le lobe pariétal chez les hommes, et les lobes frontal et temporal chez les femmes). Leur cerveau fonctionne bien comme des cerveaux féminins malgré les chromosomes. Ce serait bien les hormones sexuelles (la testostérone) qui induiraient la différenciation sexuelle dans le cerveau humain et non les chromosomes.

Cereb Cortex.- Neural Activation During Mental Rotation in Complete Androgen Insensitivity Syndrome : the Influence of Sex Hormones and Sex Chromosomes.

Julie Bakker, PhD Maître de recherches F.R.S. - FNRS

GIGA neuroscience,ULg

http ://cercor.oxfordjournals.org

Haut de page